Sur l’état de l’Union Monétaire

Publication synthétique de Thomas Philippon (NY University) sur l’état de l’Union Monétaire Européenne.
Il y distingue des temps différents selon que l’on s’intéresse à la crise financière, la crise économique ou la crise politique. Ces trois dimensions se chevauchent mais ne s’inscrivent pas dans la même durée.
Il suggère d’aller plus vite sur l’Union Bancaire et l’union des marchés de capitaux mais aussi de créer des Eurobills afin d’éviter tout dysfonctionnement du marché monétaire.

Réformes Structurelles

Verbatim de ma chronique du jour

Les réformes structurelles sont souvent perçues comme l’élément clé pour converger vers une croissance plus élevé et une progression rapide de l’emploi.
De nombreux exemples sont associés à des réformes structurelles pour montrer combien elles sont utiles en provoquant des ruptures salvatrices. Souvent la Suède du début des années 90 est évoquée. Elle avait alors modifié en profondeur la dynamique de ses finances publiques pour infléchir dans la durée le profil de la dette publique. On évoque aussi souvent les pays d’Europe centrale, l’Irlande, l’Allemagne ou le Canada. Indéniablement ces pays ont connu une grande réussite après des réformes en profondeur de leur économie.

Cependant, ce terme de réforme structurelle est suffisamment large pour être flou. Il faut savoir le définir de façon plus précise.

Il y a deux dimensions dans ces réformes structurelles

La première est celle de l’allocation des ressources.
Dans la dynamique du cycle économique, il faut pouvoir réallouer des ressources de secteurs d’activité qui s’essoufflent vers d’autres susceptibles de générer davantage de valeur ajoutée. Lire la suite