ISF versus ISI – Le choix fiscal en France

Le passage de l’ISF à l’ISI éclairé par ce graphe. Les patrimoines élevés seront les grands bénéficiaires. Était ce une nécessité? Pas sûr. La part des patrimoines qui bénéficiera à plein de cette réforme est en bleu sur le graphe. On voit que pour les patrimoines les plus importants (à droite sur le graphe) la composantes actifs financiers est prépondérante et celle ci sera exonérée. C’est la partie rouge relative à l’immobilier sur laquelle portera l’ISI.

Pourquoi et quelles raisons pour une telle urgence? C’est la question qui reste ouverte. Restaurer l’image fiscale de la France écornée notamment par le taux de 75% mis en œuvre temporairement durant le quinquennat précédent? Peut être mais c’est enfoncer une punaise avec une enclume. D’autres moyens étaient possible au regard de la très bonne image du président français à l’étranger.