Charles Wyplosz sur le rejet de l’Europe

Excellent papier de Charles Wyplosz sur la dynamique européenne, son inquiétude sur le rejet de l’Europe et ses propositions sur la nécessité de réformer davantage par petites touches que par la révolution.
« Vilipender l’Europe fait recette ces jours-ci. Il y a eu toujours eu des souverainistes, c’est bien normal, mais ils constituaient une petite minorité ésotérique, essentiellement positionnée aux extrêmes de l’échiquier politique. Ce n’est plus le cas, et ce n’est même plus surprenant.
L’explication habituelle est le syndrome de Barbe Bleue »
Lire la suite ici

Lucrezia Reichlin sur le futur de l’Europe

MILAN – L’avenir de l’UE ne sera pas officiellement en jeu lors des élections qui viennent d’avoir lieu en Hollande et qui se tiendront prochainement en France, en Allemagne et en Italie, pourtant leur résultat pourrait être déterminant.
L’hostilité à l’égard de l’UE est plus répandue que jamais, ainsi que le montrent les campagnes électorales des insurgés populistes comme Geert Wilders en Hollande et Marine Le Pen en France. 

Lire le post de Reichlin ici http://bit.ly/LREurope-fr

Dani Rodrik sur le futur de l’Europe

L’Union européenne célébrera ce mois-ci le 60e anniversaire de son traité fondateur, le Traité de Rome, qui a institué la Communauté économique européenne. Il y a sans aucun doute beaucoup à célébrer. Après des siècles de guerre, de bouleversements et de massacres, l’Europe est en paix et démocratique. L’UE a accueilli 11 anciens pays du bloc soviétique dans son giron, guidant avec succès leurs transitions post-communistes. Et, à une époque de fortes inégalités, les pays membres de l’UE présentent les plus faibles écarts de revenus du monde entier.
Mais tout cela correspond à des réussites passées…..

Lire le post de Rodrik ici http://bit.ly/2np3Mqg

L’attentat minera-t-il la reprise à venir ?

L’attentat perpétré contre Charlie Hebdo le 7 janvier va-t-il perturbé la reprise anticipée pour 2015 en France ?
La baisse de l’euro, le repli du prix du pétrole et la politique monétaire très accommodante sont les ingrédients de la reprise qui se dessinera en France et en zone Euro tout au long de l’année qui s’ouvre. Cependant, l’attentat engendre une incertitude spectaculaire qui pourrait modifier en profondeur les comportements et réduire à néant les attentes de reprise.
Pour éclairer ce débat on peut observer deux situations qui se rapprochent de celle connue aujourd’hui en France. Lire la suite