La conjoncture globale en 8 graphes

En Avril, les interrogations demeurent quant à l’évolution effective de l’activité au cours des prochains mois.
Les enquêtes menées par ISM et Markit suggèrent que les chefs d’entreprise sont encore très prudents dans le secteur manufacturier mais plus optimistes dans les services. C’est le premier point qui est préoccupant car il conditionne davantage la dynamique de court terme notamment via le commerce international. Une activité manufacturière en berne ne traduit pas une relance des échanges et ne s’accompagne pas d’un effet d’entrainement sur les services.
Lire la suite

Modeste rebond de l’ISM global aux USA

L’indice ISM global a rebondi au mois de mars. Après l’indice du secteur manufacturier c’est celui du secteur des services qui s’améliore mais dans des proportions nettement moindre.
Le point bas du mini-cycle de l’économie américaine, mesuré par ces indices, a probablement été touché au début de l’année 2016 (mon point est que le retournement du cycle a eu lieu au premier trimestre 2015 avec le retournement du taux d’utilisation des capacités de production voir ici).
Cependant, il y a là davantage un rattrapage qu’une nouvelle tendance. Les autres données sur l’économie américaine (consommation, investissement ou encore commerce extérieur) ont des allures fragiles. Au regard des indices ISM, le risque de récession s’estompe mais cela ne signifie pas une trajectoire solide et haussière de l’économie américaine. Lire la suite

Zone Euro – La croissance plafonne

L’estimation avancée de l’enquête Markit pour l’ensemble de la zone Euro montre une amélioration marginale en mars par rapport à février. L’indice synthétique (pondération des deux indices synthétiques par la valeur ajoutée de chacun des deux secteurs) passe de 52.1 en février à 52.3 en mars. L’activité globale continue de progresser mais à un rythme modéré. Le repli de l’indice constaté depuis le point haut de novembre (53.35) n’est pas compensé par un rebond mais simplement par une stabilisation. Ce n’est pas un signal robuste sur la dynamique de l’activité. Lire la suite

BCE – L’attente messianique – Ma chronique macroéconomique

10 éléments à retenir cette semaine pour comprendre la conjoncture économique globale

Point #1L’économie globale continue de ralentir
C’est le message issu des enquêtes Markit à l’échelle mondiale pour le secteur manufacturier. Cela signifie que la dynamique des échanges entre pays reste très limitée réduisant ainsi la probabilité d’une reprise de la croissance. Il n’y a toujours pas de locomotive pour l’économie globale.
L’indice mondial s’est inscrit à 50 en février suggérant ainsi que l’activité manufacturière à l’échelle de la planète a fait du surplace en février par rapport à janvier. Lire la suite

L’économie française manque de souffle

L’économie française manque déjà de souffle. C’est en tout cas la lecture qui ressort des enquêtes du mois de février. L’indice de climat des affaires de l’INSEE baisse de 1.5 points à 100.5 et se cale sur sa moyenne de long terme (100). L’indice synthétique dans l’enquête Markit ressort à 49.95 soit un résultat entre deux eaux, ni hausse ni baisse.
La comparaison des deux enquêtes montre un essoufflement de la dynamique observée en 2015.
France-2016-fevrier-insee-markit Lire la suite

L’économie de la zone Euro un peu sonnée en début d’année

L’enquête Markit pour la zone Euro, en février, envoie un signal négatif sur l’activité.
L’indicateur synthétique se replie même s’il reste en territoire indiquant une hausse de l’activité. Il s’inscrit à 52 contre 52.8 en janvier et 53.1 en moyenne sur le dernier trimestre de 2015.
Le rythme de croissance du PIB qui était de 0.3% sur les trois derniers mois de 2015 va probablement s’infléchir au premier trimestre. Si l’on suit cet indicateur, l’économie de la zone Euro ne rentre plus dans une phase d’accélération de la croissance. Lire la suite