291 900 emplois du secteur privé créés en France sur un an

Le marché du travail français s’est franchement amélioré au deuxième trimestre.
Dans le secteur privé, 91 700 emplois ont été créés après déjà 57 700 au premier trimestre. C’est le 11ème trimestre consécutif de hausse de l’emploi privé. Sur un an ce sont 291 900 emplois nouveaux. La dynamique du marché du travail s’accroît de façon robuste et significative comme le montre le graphe.

france-2017-t2-emploiprivé
Lire la suite

Le cycle économique et la politique économique – Ma contribution pour Forbes

Ma chronique hebdomadaire publiée sur http://www.forbes.fr  est disponible ici
Le thème cette semaine porte sur la dynamique du cycle économique à l’aune des élections présidentielles françaises.

Depuis la crise de 2008, la croissance tendancielle a franchement ralenti au sein des pays occidentaux.
Le graphe ci-dessous représente la croissance annuelle moyenne sur 10 ans aux USA et en France depuis 1960. Dans les années 60 et 70, la croissance française a été très forte, dépassant largement celle des Etats-Unis. La France était alors dans une phase de rattrapage de la croissance vis-à-vis des USA. Au milieu des années 70, la dynamique de rattrapage s’enraye, les gains de productivité se font plus faibles et la croissance ralentit fortement pour s’inscrire sur une tendance stable au voisinage de 2%. La croissance américaine est un peu plus élevée en moyenne et, jusqu’en 2007, apparaît plus stable autour d’une tendance à 3%.
La suite est à lire ici

Cycle économique et Politique monétaire – Le match Fed vs BCE

L’année 2014 pourra peut-être se résumer par un bras de fer entre Janet Yellen et Mario Draghi. Pour s’en convaincre, relisons les déclarations de l’un et de l’autre. Pour la présidente de la Federal Reserve américaine, la robustesse de l’économie américaine se traduira par une réduction, réunion après réunion, du montant des actifs achetés. Puis, lorsqu’à l’automne prochain le montant tombera à 0, la Fed se donnera un délai (6 mois?) pour commencer à relever ses taux d’intérêt.
De ce côté-ci de l’Atlantique, le discours n’a pas la même tonalité. Lors du dernier comité de politique monétaire, il y a eu l’unanimité des membres du conseil pour considérer que la politique monétaire menée par la BCE était restrictive, même avec un taux de référence à 0,25%. En conséquence, il est nécessaire de mettre en œuvre une stratégie plus accommodante.
Cette orientation de la BCE a été confirmée lors de la réunion semestrielle du FMI et de la Banque Mondiale à la mi-avril. elle baisserait dans un premier temps son taux de référence, sans plus de précisions pour l’instant sur un éventuel taux négatif pour les facilités de dépôts. La deuxième étape serait l’achat d’actifs financiers sur des maturités allant jusqu’à 10 ans. Les actifs achetés seraient très diversifiés, et plutôt sur des maturités longues pour se caler sur le mode de financement de la zone Euro.

Lire la suite

Le retour de l’investissement est le grand enjeu de 2014: Interview à Liberation

Vous trouverez ci-dessous un interview fait avec Christophe Alix journaliste à Libération.
L’article est disponible sur le site du journal à l’adresse suivante
http://www.liberation.fr/economie/2013/10/04/le-retour-de-l-investissement-est-le-grand-enjeu-de-2014_936872

Christophe ALIX 4 octobre 2013 à 07:13
«Le retour de l'investissement est le grand enjeu de 2014» selon Philippe Waechter.
(Photo Michaela Rehle. Reuters)

INTERVIEW

Philippe Waechter est directeur des études économiques chez Natixis Asset Management. Il réagit à la prévision de l’INSEE qui anticipe une «nette accélération» de la croissance à la fin de l’année 2013.

 
Êtes-vous en phase avec l’INSEE selon laquelle «l’éclaircie se confirme» pour l’économie française? Lire la suite

2013 L’INSEE dans le camp des pessimistes

La prévision de l’INSEE pour l’année 2013 peut se résumer à trois éléments.

  • Le PIB se contracterait de -0.1% sur l’ensemble de l’année 2013. Ce serait donc la deuxième année consécutive de repli de l’activité.L’acquis en fin 2013 pour 2014 serait de 0.1%. L’avance serait donc inexistante pour entamer 2014. (voir le graphe)
  • La demande intérieure continuerait de se contracter. Sa contribution à la croissance serait de -0.2% en 2013 après -0.1% en 2012. Le consommateur et l’entrepreneur au regard de ces prévisions ne trouvent pas de raisons d’inverser les comportements qu’ils ont eu en 2012. Le résultat est dramatique sur l’emploi.
  • Le taux de chômage progresserait à 10.7% à la fin de l’année contre 10.4 % au premier trimestre. Lire la suite

France: L’investissement public comme catalyseur du cycle économique ?

L’annonce faite par Jean Marc Ayrault dimanche soir dans le journal de 20h est intéressante en mettant l’accent sur la nécessité de renouveler l’investissement en France.

Cette annonce part du constat simple que l’investissement productif en France a depuis très longtemps une allure préoccupante (j’avais souligné ce point ici). Or le profil du cycle économique est à court terme beaucoup plus dépendant de celui de l’investissement que de celui de la consommation. Celle ci a une allure trop lisse et ne crée pas de rupture forte et dans la durée. Seul l’investissement productif peut le faire. C’est donc ici qu’il faut mettre l’accent pour in fine retrouver de la croissance et de l’emploi.

Lire la suite

Royaume-Uni – L’activité reprend son souffle mais reste sur une dynamique fragile

La bonne surprise est venue du Royaume Uni ce matin avec une progression plus importante que prévue du PIB au premier trimestre. Il a ainsi augmenté de 1.2% en rythme annualisé sur le premier trimestre et de 0.6% sur un an. L’acquis à la fin du premier trimestre pour 2013 est entre 0.4 et 0.5 %
(Une précision, les données publiées sont 103.2 pour T4 2012 et 103.6 pour T1 2013 soit 0.4% en taux non annualisé et 1.6% en taux annualisé. Le 0.3% (et 1.2%en taux annualisé) effectivement publiés suppose des décimales différentes de 0 mais non publiées.)

UK-2013-T1-PIBTrend

Lire la suite