La Banque d’Angleterre fait sa révolution

Après la Federal Reserve la Banque d’Angleterre a modifié sa communication sur sa politique monétaire.
Tant que l’économie était en phase de stagnation ou de croissance médiocre le banquier central n’avait pas de mal à convaincre les investisseurs qu’il maintiendrait sa politique monétaire très accommodante pendant très longtemps. Cela paraissait logique et c’était aussi une réduction d’incertitude alors que l’environnement économique et financier était très volatil. En outre cela rassurait l’ensemble des intervenants puisqu’ainsi la banque centrale ne relèverait pas ses taux d’intérêt trop vite en cas d’amélioration de l’activité.

C’est sur ce dernier point que la situation a changé. Lire la suite