Croissance soutenue en zone Euro depuis le début de l’année

La croissance s’accélère en zone Euro. Les données publiées ce 16 août confirment celles déjà disponibles lors de l’estimation avancée. Le PIB a progressé de 2.5% en taux annualisé après 2% au premier trimestre et 2.4% lors des trois derniers mois de 2016. Sur un an l’activité a progressé de 2.15% et l’acquis pour 2017, à la fin du deuxième trimestre, est déjà de 1.7% (si la croissance du PIB est nulle durant les deux derniers trimestres de 2017 alors la croissance moyenne sur l’année sera la même qu’en 2016.) Le graphe montre bien l’accélération observée depuis 3 trimestres.
Au regard des enquêtes menées auprès des chefs d’entreprise, la croissance sera supérieure à 2% en 2017 (2.1% pour Natixis AM) Lire la suite

Croissance robuste en Zone Euro

La croissance s’installe

La croissance de la zone Euro s’est légèrement accélérée au deuxième trimestre. Elle ressort à 0.56% (2.26% en taux annualisé) après 0.51% (2.04% taux annualisé) au cours des trois premiers mois. Le profil pour 2016 et le premier trimestre a été modifié. Ainsi dans les estimations antérieures, la croissance du premier trimestre était-elle de 0.58% L’acquis est de 1.7% pour 2017 à la fin du deuxième trimestre.
On voit sur le graphe que depuis 3 trimestres le chiffre de croissance est plutôt stable et voisin de 2% (taux annualisé).
Au regard des enquêtes menées auprès des chefs d’entreprise (voir plus bas), l’expansion de l’activité devrait rester au voisinage de 0.5% par trimestre (2% taux annualisé). Dès lors la croissance pourrait être de 2.1% pour l’ensemble de l’année 2017. Lire la suite

Politique et Croissance en zone Euro

La zone Euro apparaît aujourd’hui comme un havre de stabilité. L’élection d’Emmanuel Macron et ses relations fortes avec Angela Merkel ont nourri les attentes d’une économie qui retrouve une croissance plus robuste et d’un espace politique qui veut se donner les moyens nécessaires pour se réformer afin de s’inscrire encore davantage dans la durée.
Cette rupture est remarquable car il y a 6 mois à peine on ne donnait pas cher de la zone Euro. La montée attendue du populisme lors des diverses élections devait fragiliser la construction européenne au risque de créer une dynamique moins coopérative et plus antagoniste.

En ce début du mois de juillet 2017, on relève qu’il n’en est rien et que les électeurs européens n’ont pas suivi le chemin choisi par les Etats-Unis et la Grande Bretagne. Lire la suite

Les atouts de la croissance française

La croissance de l’économie française va s’accélérer en 2017 et 2018. Elle profitera d’un environnement global plus porteur que l’on peut noter par la hausse du commerce mondial depuis quelques mois. Elle bénéficiera aussi d’une situation de la zone Euro telle que l’on ne l’a pas connu depuis longtemps. Le profil de l’activité s’accélère au sein de tous les pays de la zone, même en Italie, et les chefs d’entreprise sont désormais beaucoup plus optimistes qu’il y a encore quelques mois.
La situation de la zone Euro est aussi caractérisée par la neutralité de la politique budgétaire désormais et par une politique monétaire qui restera accommodante encore un bon moment. Cela veut dire que tant que l’inflation restera bien inférieure à l’objectif de 2% fixé par la BCE, celle-ci ne modifiera pas sa politique monétaire. En outre comme il n’est pas anticipé que le prix du pétrole remonte vivement il n’y aura pas d’accélération de l’inflation et de ce fait les taux d’intérêt longs resteront encore à un niveau très bas. Ce cadre favorise la prise de risque et dope l’envie d’investir.
Lire la suite