Le délicat scénario économique de la Catalogne indépendante

La question catalane est passionnante car elle ne semble poussée que par sa dimension politique. La partie économique n’est pas perçue comme pouvant poser problème; « l’intendance suivra ».
Pourtant la question économique est au coeur de la question de l’indépendance. Sans capacité à disposer d’une dynamique économique robuste, il est peu probable que l’indépendance puisse être un succès, au moins dans les premières années.
Il y a sur cet aspect deux points à discuter: l’atterrissage final de la question catalane lorsqu’une décision sera effectivement prise et mise en oeuvre i.e. lorsque la Catalogne sera effectivement indépendante ou lorsqu’elle restera définitivement dans le Royaume d’Espagne. Le second point est toute la période de transition, celle que l’on connaît aujourd’hui avec une franche incertitude avec une première étape que sont les élections programmées par le gouvernement pour le 21 décembre prochain. Lire la suite

Puigdemont gagne du temps mais pour quoi faire ?

Le président catalan, Carles Puigdemont, a déclaré l’indépendance de la Catalogne mais s’est empressé de suspendre sa mise en œuvre afin de reprendre le dialogue avec Madrid.

Avait il d’autres choix? Une déclaration d’indépendance était impossible au regard du cadre économique sauf à prendre un risque fort et durable sur le niveau de vie des catalans. C’est ce que j’évoquais dans mon post d’hier (voir ici). Il faut gagner du temps pour mettre en place un cadre économique viable. Cependant une telle stratégie est à risque car les conditions économiques de l’indépendance ne vont pas changer très vite. L’exclusion de l’UE et la fin de l’euro comme monnaie ne pourront se résoudre aisément et rapidement sans l’accord de Madrid. Le choix est donc politique afin de gagner du temps mais au risque de voir l’unité des indépendantistes s’effilocher.

La probabilité d’une véritable indépendance républicaine me semble plus réduite après le discours du président catalan d’autant qu’au delà du dialogue avec Madrid il ne présente pas de pistes pour démarrer la discussion. La posture politique ne suffit pas. Puigdemont gagne du temps mais pour quoi faire?