BCE – Réduction des achats

Sur la décision de la BCE

C’est l’option moyenne qui a été retenue par la BCE: 30 milliards pendant 9 mois à partir de janvier 2018. Les achats s’arrêteront en septembre 2018 sauf si la BCE considère que le profil de l’inflation n’est pas compatible avec celui cohérent avec l’objectif de la BCE.
La BCE se donne toujours la possibilité d’accroître le montant des achats et la durée de ceux-ci si cela est nécessaire.
La BCE a, à nouveau, indiqué que la hausse des taux ne se ferait que bien après la fin des achats nets de la BCE donc probablement pas avant la deuxième partie de 2019. De ce point de vue il n’y a pas de changement dans le « forward guidance ».
Dans la décision du jour, les taux sont inchangés.

La BCE a validé aussi le réinvestissement des revenus issus de son portefeuille. Associé au achats nets de 30 milliards cela veut dire que la BCE maintient une orientation très accommodante de sa politique monétaire sachant qu’en raison de la croissance robuste les émissions des Etats seront plus réduites. Pas de hausse des taux longs dans les prochains mois.
La BCE se donne une marge de manœuvre plus importante pour éventuellement arrêter rapidement ses achats après septembre (réduction en sifflet pour terminer en décembre 2018).
La BCE reste toujours très accommodante pour une longue période