291 900 emplois du secteur privé créés en France sur un an

Le marché du travail français s’est franchement amélioré au deuxième trimestre.
Dans le secteur privé, 91 700 emplois ont été créés après déjà 57 700 au premier trimestre. C’est le 11ème trimestre consécutif de hausse de l’emploi privé. Sur un an ce sont 291 900 emplois nouveaux. La dynamique du marché du travail s’accroît de façon robuste et significative comme le montre le graphe.

france-2017-t2-emploiprivé

Plusieurs remarques
Tous les secteurs s’améliorent. Les créations d’emplois sont principalement dans le secteur des services (on ne dispose pas encore de la décomposition entre services privés et intérim).
Mais depuis deux trimestres l’emploi dans la construction augmente. Dans l’industrie, l’emploi est quasiment stable  avec un repli de 600 emplois contre une moyenne trimestrielle de -5 300 en 2016 et encore -5 500 au premier trimestre de 2017.
Ce changement est facilement perceptible dans le graphique qui décompose l’évolution de l’emploi par secteur.
france-2017-t2-emploiprive-secteur
Le profil de l’emploi par secteur est cohérent avec celui des enquêtes menées par l’INSEE sur l’activité. On notait ainsi depuis le début de l’année la hausse de l’activité dans la construction et on relevait aussi l’allure plus robuste de l’industrie.
Les chiffres de l’emploi salarié du secteur privé montre que l’activité redémarre dans tous les secteurs. La reprise de l’activité prend de l’ampleur et tous les secteurs désormais en bénéficient.
Cette évolution se constate déjà dans l’amélioration des chiffres du taux de chômage, cela va aller en s’accentuant dans les prochains mois si, comme je l’imagine, la croissance française se cale sur 1.7% en 2017.
Car la progression de l’activité va se poursuivre. Le profil de croissance de la zone Euro est robuste et la France s’inscrit dans cette dynamique. L’accélération des créations d’emplois permettra d’accroître les revenus vers les consommateurs afin d’alimenter la consommation. En outre, la réduction de l’incertitude provenant de la hausse de l’emploi entrainera des comportements favorisant la dépense de consommation.
Fallait il réformer le code du travail si l’emploi va mieux?
Oui.
La problématique de l’emploi s’observe dans les retournements du cycle économique. Lorsque celui ci est bien engagé le marché du travail fonctionne plutôt bien comme le montrent les derniers chiffres. La question est celle de la réactivité du marché du travail au moment du changement d’allure du cycle. En France, le cycle économique repart à la hausse au début de l’année 2013 mais la dynamique de l’emploi privé ne reprend qu’au début de l’année 2015. C’est long. Cela traduit une économie française qui manque de réactivité lors des changements de tendance et qui reste soumise aux aléas de la conjoncture globale.
Si l’économie française est capable de créer rapidement des emplois au moment des retournements cycliques, et notamment dans les secteurs porteurs de la conjoncture, alors elle renforcera sa capacité à l’autonomie de son cycle de croissance et c’est ce qui doit être recherché. C’est pour cela qu’il est nécessaire de bouger des éléments du code du travail.

3 réflexions au sujet de « 291 900 emplois du secteur privé créés en France sur un an »

  1. Ping : Le taux de chômage se replie encore en France | Le Blog de Philippe Waechter

  2. Ping : France – La dynamique de croissance s’amplifie | Le Blog de Philippe Waechter

Les commentaires sont fermés.