Brésil – La très longue récession

La situation du Brésil reste très préoccupante. Le PIB s’est à nouveau replié au 4ème trimestre 2016. Il a reculé de -3.4% en taux annualisé après -2.9% au 3ème trimestre. C’est la 8ème baisse consécutive.
Sur l’ensemble de l’année 2016, le PIB a baissé de -3.6% après déjà -3.8% en 2015. Le repli depuis le point haut du premier trimestre 2014 est de 9%.
L’acquis pour 2017 à la fin de 2016 est négatif à -1.1%.
Le premier graphe montre le profil du PIB et sa tendance calculée jusqu’à fin 2013. L’écart à la tendance est quasiment de 20% à la fin du dernier trimestre de 2016. Si l’activité avait évolué selon la tendance calculée, le PIB serait actuellement 20% plus élevé.
Bresil-2016-T4-Pib-tendance
bresil-2016-t4-ecarttrend.png
La consommation des ménages se replie, l’investissement est en baisse et les exportations diminuent. La seule composante de la demande qui augmente est celle des dépenses publiques.
Le repli de l’inflation et la baisse des taux d’intérêt sont un moindre mal. La question simple est: qui va avoir l’incitation à aller investir dans ce pays alors que le gouvernement et les institutions sont toujours gangrénés par la corruption?
Bresil-2016-pib
bresil-2016-t4-pibdecomp