L’inflation va s’accélérer rudement au Royaume Uni

L’effet de la baisse de la baisse de la monnaie britannique va se faire rapidement sentir sur l’inflation outre-Manche. C’est ce que suggère le graphique ci dessous qui montre l’évolution de l’inflation et l’indice des prix d’input (ce qui est nécessaire à la production) dans l’enquête Markit. Ce dernier indice est décalé de 6 mois vers l’avant.
L’indice des prix issu de l’enquête suggère que l’inflation pourrait tendre vers 3-4% au moins au cours des 6 prochains mois c’est à dire au premier trimestre 2017. Comme les salaires n’augmenteront pas de la sorte, les pertes de pouvoir d’achat vont être importantes pour les salariés britanniques. C’est ce que j’indiquais déjà ici. Le salarié du Royaume Uni ne sera pas le gagnant du Brexit
ru-2016-octobre-inflation-markit.png
Ce phénomène est spécifique au Royaume Uni. Il ne reflète pas un effet global sur le prix des matières premières par exemple. Le graphe ci-dessous montre que le même indice pour la zone Euro n’a pas cette même allure haussière. L’accélération des prix reflétera ainsi l’impact de la baisse de la monnaie. (l’effet souligné ici accentuera le phénomène)
RU-ZE-2016-octobre-comp-prix.png

Une réflexion au sujet de « L’inflation va s’accélérer rudement au Royaume Uni »

Les commentaires sont fermés.