L’heure de vérité pour le Royaume Uni

Dans ce papier, Daniel Gros s’interroge sur la capacité du Royaume Uni à se satisfaire du statut de la Norvège après la notification de l’article 50 par le nouveau premier ministre.

L’auteur, au delà de la question relative à la libre circulation des personnes, indique que dans ce cadre le Royaume Uni subira les changements réglementaires, conditions pour avoir accès au marché unique, sans pouvoir les influencer. Les britanniques seront ils alors plus heureux qu’en étant membre de l’UE? Pas sûr 

Britain’s Moment of Truth
BRUSSELS – Britain’s vote to leave the European Union has put the country’s role in Europe in limbo. Every day that passes deepens the impasse between the United Kingdom and the EU and makes the future more uncertain.

The EU leadership would like to move the process along and has called on the UK to immediately take steps to do so, as outlined in Article 50, the member-withdrawal provision of the Treaty of Lisbon.

Lire la suite Britain’s Moment of Truth