Les marchés boursiers depuis le référendum

Juste un graphe sur les marchés « actions » depuis le résultat du référendum britannique.
Le profil des marchés boursiers des pays occidentaux est encadré par le FT100 vers le haut et le FT250 vers le bas.
LE FT100, indice britannique étroit et international, a profité du repli du sterling tout en comptant sur la croissance globale pour alimenter l’activité des entreprises le composant. L’indice depuis le 23 juin a progressé de 0.35%.
Le FT250, indice britannique incluant de nombreuses entreprises dont l’activité est  par le marché domestique, reflète les inquiétudes sur l’économie britannique et le risque de récession. Le repli par rapport au 23 juin est de -7.7%.Entre les deux, les indices américain et japonais se tiennent plutôt bien. Ils ont subi le choc mais la persistance est réduite car ils ne sont pas directement concernés par les questions européennes. Les deux indices européens sont sur une trajectoire faible avec un choc persistant, reflet des incertitudes sur le profil attendu de l’Europe.
marchesBoursiers.png

Une réflexion au sujet de « Les marchés boursiers depuis le référendum »

  1. Ping : Incertitudes Britanniques – Ma chronique macroéconomique | Le Blog de Philippe Waechter

Les commentaires sont fermés.