10 points à retenir de la conférence de presse de M. Draghi

Voici les points saillants à retenir de la conférence de presse de Mario Draghi à l’issu du comité de politique monétaire de la BCE

  1. Les taux d’intérêt de la BCE sont restés inchangés. Mario Draghi a précisé qu’ils resterait à ce niveau bas ou plus bas pour une longue période (extended period)
  2. Les taux d’intérêt négatifs ont eu un impact positif sur les conditions financières
  3. Les taux d’intérêt ne remonteront que lorsqu’il y aura davantage de croissance et d’inflation.
  4. Les signaux conjoncturels sur l’activité sont plus rassurants même s’ils restent insuffisants.
  5. L’inflation n’avait plus l’allure préoccupante qui était la sienne mais il faut désormais être patient. « Nous devons attendre » pour reprendre le terme de Mario Draghi
  6. Sur un plan plus conjoncturel il s’attend à un taux d’inflation négatif au cours des prochains mois et positif durant la seconde partie de l’année lorsque l’écart du  du prix du pétrole d’une année sur l’autre ne sera plus aussi important qu’actuellement.
  7. Le point majeur néanmoins est qu’il est nécessaire à la BCE d’être vigilante et de s’activer, comme elle l’a fait en mars, pour éviter que cette inflation trop basse ne se propage à la formation des salaires et des prix. Car alors il y aurait un risque de déflation.
  8. La BCE n’a pas discuté de la possibilité de la mise en place d’helicopter money. Draghi ne l’a pas discutée.
  9. Draghi a indiqué que durant les 4 dernières années, la seule politique, en zone Euro, visant à supporter la croissance a été la politique monétaire
  10. Dernier point il a souligné la dépendance de l’action de la BCE à la loi et non pas aux politiciens, affirmant ainsi l’indépendance de la BCE

La BCE attend maintenant les effets des mesures de politique monétaire mises en place ces derniers mois et notamment en mars 2016. Cela prendra du temps car l’environnement global reste peu porteur et ne peut être un soutien spontané à l’amélioration de la situation de la zone Euro.
La politique monétaire accommodante est là pour durer et la remontée des taux d’intérêt n’est pas à attendre avant un bon moment. Mario Draghi attend les résultats des mesures mises en œuvre avant tout changement dans la gestion de cette politique. Il n’exclut pas des taux d’intérêt plus bas si nécessaire. Mais ce n’est pas le propos pour l’instant. Il y a pause désormais.

Sur l’opération d’achat d’actifs corporate il y a 5 points à retenir

  1. Le papier acheté ne peut provenir d’une banque ou d’une entreprise détenue par une banque
  2. En revanche le papier d’une entreprise détenant une banque peut être acheté
  3. L’émission du papier acheté devra avoir été en euros
  4. La maturité est de 6 mois à 30 ans
  5. La BCE pourra intervenir sur le marché primaire et/ou secondaire.

 

3 réflexions au sujet de « 10 points à retenir de la conférence de presse de M. Draghi »

  1. Ping : 10 points à retenir de la conférence de presse de M.Draghi | Econewsafrique

  2. Franchement, entendre le prêche de Super Mario nous raconter une xième fois qu’il était prêt à tout pour relancer la croissance… franchement, ça en devient un brin lassant, genre disque rayé. « whatever it takes » qu’il n’a cessé de clabauder. Peut être nous prépare t-il le prochain tub de musique de l’été prochain, qui sera dansé sur tous les DanceFloor des bourses du monde entier ? En tout cas, depuis la crise, les banques centrales sont devenues le seul recours à la décroissance et à la déflation, et elles se sont lancées dans des politiques de taux négatifs et de rachats d’emprunts massifs… Espérons que tout cela se termine par un épilogue heureux ! L’espoir fait vivre…

Les commentaires sont fermés.