Un bon rapport sur l’emploi aux USA

S’il y a un indicateur à retenir, c’est celui de la hausse du taux d’emploi des 25-55 ans. Après avoir stagné en 2015 bien en-dessous de sa norme, il y a depuis le début de l’année une hausse rapide de ce taux. On n’est pas encore au niveau d’avant crise mais ce profil nouveau est un signe fort d’amélioration du cœur du marché du travail américain.
usa-taux emploi

Le rapport sur l’emploi américain est plutôt robuste avec 215 000 créations d’emplois et une moyenne de 209 000 depuis le début de l’année. C’est nettement plus fort que l’an dernier comme le montre le graphe ci-dessous. La comparaison, année après année, de l’emploi total et de l’emploi privé montre qu’il y a eu, en 2016, une accélération de l’emploi public.
usa-2016-mars-emploi3mois
La comparaison mois après mois de l’emploi américain montre que les chiffres du mois de mars sont robustes (total et privé)
usa-2016-mars-emploi
Parmi les secteurs qui ont eu un rôle fort dans l’évolution de l’emploi on notera que dans le secteur manufacturier il y a de la destruction d’emplois alors que dans la distribution les hausses d’emplois sont beaucoup plus élevées que par le passé. Ce sont les deux secteurs qui ont eu l’évolution la plus marquée depuis le début de l’année.
usa-emploi
Quand on regarde les chiffres en tendance, on note le repli du secteur manufacturier et l’accélération récente de la distribution.
On relèvera le rattrapage rapide de la construction (même si le chiffre est toujours très en dessous de son niveau d’avant crise). Cela traduit l’amélioration lente, malgré tout, du secteur de l’immobilier. L’éducation-santé , les loisirs et les services aux entreprises mènent toujours la danse
usa-2016-mars-emploicumulé

Cependant, cela ne se traduit toujours pas par une tension sur les salaires. Cela ne manquera pas de laisser Janet Yellen de marbre
usa-2016-mars-salaire