Rattrapage de l’ISM manufacturier

Après 6 mois de repli sous le seuil de 50, l’indice ISM du secteur manufacturier a rebondi en mars à 51.8. L’activité du secteur s’améliore enfin. Il reste néanmoins en dessous de sa moyenne de long terme. Le signal est que l’économie américaine n’est pas en rupture. C’est une information importante au regard de la baisse antérieure de l’indicateur.
Le risque de récession qui était parfois évoqué s’estompe mais ce n’est pour l’instant qu’un rattrapage, pas encore une dynamique robuste.
usa-2016-mars-ism-manuf

La décomposition de l’indice montre ce rattrapage fort après 6 mois de recul de l’activité. Cela s’observe notamment sur les commandes. La maigre tendance passée, un peu négative néanmoins, de l’indice des commandes se rattrape en mars (bâtonnet bleu). Les commandes étrangères s’améliorent et l’indice des commandes en attente repasse au-dessus de 50 pour la première fois depuis mai 2015. C’est plutôt sain.
La production continue de s’améliorer et les stocks se regarnissent. L’emploi en revanche s’étiole ce qui est cohérent avec le rapport sur l’emploi qui indiquait une contraction de l’emploi manufacturier (voir ici)
usa-2016-mars-ism-manuf-decomp
Dernier point à souligner, le ratio des nouvelles commandes sur stocks s’améliore de façon robuste en mars. C’est un signal fort de hausse de l’activité à venir.
usa-2016-mars-ism-mnuf-ratio.png

2 réflexions au sujet de « Rattrapage de l’ISM manufacturier »

  1. Ping : L’éclaircie de mars – Ma chronique macroéconomique | Le Blog de Philippe Waechter

  2. Ping : Modeste rebond de l’ISM global aux USA | Le Blog de Philippe Waechter

Les commentaires sont fermés.