LE graphe

C’est pour moi le graphe le plus important du moment. Le déséquilibre qu’il traduit sur le marché du pétrole va se conclure par une baisse supplémentaire du prix de l’or noir car la demande ne va pas se relever rapidement.
En conséquence, le taux d’inflation va rester encore proche de 0% pendant un moment mettant à mal les anticipations des banques centrales.
Mario Draghi qui s’interrogeait sur le moment où l’inflation pourrait converger vers 2% va devoir repenser sa stratégie. Quant à la Fed, une explication de son mouvement de hausse est l’anticipation d’un taux d’inflation à 2% en 2018. Il se pourrait que cela soit reporté dans le temps, provoquant alors un questionnement sur la stratégie mise en oeuvre par la banque centrale américaine, obligeant les investisseurs à repenser sa crédibilité.
Une conséquence majeure de ce déséquilibre est le maintien de taux d’intérêt très bas sur l’ensemble des maturités. Le taux à 10 ans ne va pas remonter même aux USA. 

  

Une réflexion au sujet de « LE graphe »

  1. Ping : LE graphe | Econewsafrique

Les commentaires sont fermés.