Croissance de 0.3% en France et en Allemagne au T3

La croissance en France et en Allemagne a été de 0.3% au 3ème trimestre (1.2% en taux annualisé). Au printemps la croissance française avait été nulle et elle était de 0.4% en Allemagne. 
L’acquis de croissance pour 2015 est de 1.1% en France et de 1.4% en Allemagne (croissance en 2015 si le PIB au 4eme trimestre restait au niveau du troisieme).

En France la consommation est plus robuste et l’investissement des entreprises est solide. Les dépenses publiques courantes ont aussi été un support. En revanche, l’investissement logement est toujours pénalisant pour la croissance ainsi que l’investissement public. Le commerce extérieur a une contribution très négative en raison de la contraction des exportations (après un T2 fort). Les stocks ont contribué nettement à la croissance en compensant l’effet négatif du commerce extérieur.
En résumé la demande interne a une contribution de +0.3%, les stocks de +0.7% et le commerce extérieur de -0.7%.

En Allemagne, la consommation des ménages et les dépenses publiques ont soutenu l’activité. Cependant l’investissement s’est contracté et le commerce extérieur a eu une contribution négative (on ne dispose pas encore du détail chiffré en Allemagne).

Pour l’ensemble de l’année la croissance francaise sera de 1.2% et en Allemagne de 1.5%. La dynamique francaise est encore en dessous de sa tendance d’avant crise alors que l’Allemagne est un peu au dessus.
Cette dynamique plus autonome en zone euro avec un effet rattrapage sur les dépenses internes devrait, avec un prix du pétrole toujours bas, s’accélérer en 2016 avec une hausse plus marquée de l’investissement des entreprises. Certes le commerce extérieur va peser car le reste du monde n’est pas tres dynamique mais la demande interne peut compenser largement si elle est accompagnée d’une politique monetaire très accommodante, c’est l’option prise par Mario Draghi et la BCE, et d’une politique budgétaire qui doit contribuer davantage. Elle commence à le faire en France et en Allemagne mais il faudrait aller plus loin via l’investissement public.

Une réflexion au sujet de « Croissance de 0.3% en France et en Allemagne au T3 »

  1. Ping : Croissance de 0.3% en France et en Allemagne au T3 | Econewsafrique

Les commentaires sont fermés.