La conjoncture en zone Euro est solide mais ne s’accélère pas

Depuis février 2015, l’indice synthétique de l’enquête Markit pour la zone Euro reste au même niveau. L’accélération de l’indice, de la fin 2014 et du début de l’année, marque une longue pause. Le niveau de l’indicateur entre 52.4 et 52.7 reste cohérent avec une croissance positive mais pas avec une croissance qui s’accentue. Le niveau de l’indice synthétique est compatible avec une croissance voisine de 1.5%. Les indicateurs spécifiques sur les commandes et l’emploi donnent aussi ce signal d’une croissance modérée qui ne s’accélère pas pour l’ensemble de la zone.
ze-2015-aout-pmi-pibQuand on compare ce chiffre de la zone Euro avec l’équivalent en Allemagne et en France on constate que l’économie française tarde à suivre le rythme de la zone Euro ou encore de l’Allemagne. Le secteur manufacturier en France n’arrive pas à se maintenir à un niveau élevé contrairement à l’indice de la zone ou à celui de l’Allemagne (au plus haut depuis avril 2014). Les produits français manquent probablement de compétitivité.
ze-2015-aout-pmi-ZE-a-fDeux indicateurs plus spécifiques à observer pour jauger de la conjoncture de la zone Euro.
Le premier est le ratio des nouvelles commandes sur stocks. Il donne la même image que l’indice synthétique à savoir une progression modérée de l’activité industrielle sans accélération brutaleze-2015-aout-pmi-ratioLe deuxième est celui relatif à l’emploi. Il est sur une tendance cohérente avec une hausse significative de l’emploi. C’est un élément clé pour renforcer la demande interne.
ZE-2015-Aout-Emploi-pmi

Une réflexion au sujet de « La conjoncture en zone Euro est solide mais ne s’accélère pas »

Les commentaires sont fermés.