Anticipations Hebdo du 2 mars 2015

Le document complet en version pdf est ici Anticipations Hebdo du 2 mars 2015

L’élément clé durant la semaine du 23 Février 2015

L’économie espagnole a retrouvé en 2014 une orientation haussière. Pour l’ensemble de l’année sa croissance a été de 1.4% mais du 4ème trimestre 2013 au 4ème trimestre 2014 il a progressé de 2%.
Le PIB en violet sur le premier graphe est encore, comme la plupart de ses composantes au-dessous de son niveau d’avant crise. Il est -5.8% sous son niveau d’avant crise. Le profil des principales composantes de ce PIB montre qu’à l’exception de la construction et des dépenses gouvernementales, les indicateurs sont repartis à la hausse. Les exportations progressent rapidement et la demande interne repart à la hausse soutenue par la consommation et l’investissement productif.
C’est la demande interne qui soutient la reprise. La courbe bleue sur le deuxième graphe s’est inversée de façon significative. En revanche, la courbe rouge de la contribution des dépenses publiques à la croissance s’est inversée depuis 2011. La reprise de l’économie espagnole s’est accompagnée d’une hausse des importations, de telle sorte que la contribution du commerce extérieur n’est pas en rupture à la hausse comme le laisserait imaginer le profil des exports.
Pour 2015 l’Espagne profitera de sa dynamique interne et de l’amélioration attendue de la conjoncture en zone Euro. Sa croissance va s’accélérer fortement.
espagneLes autres éléments marquants
Le moral des ménages français repart à la hausse depuis novembre. L’amélioration est significative et s’accompagne en décembre et janvier d’une accélération des dépenses de consommation.
—Les entreprises européennes n’ont pas encore une perception homogène de leur environnement. L’ensemble de la zone Euro s’améliore mais à très court terme, la France (INSEE) freine alors que l’Italie (IStat) s’envole. L’Allemagne (IFO) est en avance.
—Le taux d’inflation américain a franchement reculé en janvier à -0.1% en raison de la baisse du prix de l’énergie. En revanche dans les pays européens en Février (Allemagne, Italie et dans une moindre mesure en Espagne) le taux d’inflation est remonté légèrement en raison de la hausse de l’énergie.
—Lors de son intervention au Congrès, Janet Yellen, la présidente de la Federal Reserve américaine n’a pas dévoilé de signaux sur la date d’un éventuel relèvement des taux. Les « guidances » vont être retirés afin de laisser à la Fed toute latitude dans la gestion de sa politique.
—La Banque Centrale de Chine a abaissé ses taux d’intérêt de 25 points de base avec effet le 1er mars. Le taux de prêt à un an s’inscrit désormais à 5.35% et celui des dépôts à 2.5%. Une baisse avait déjà eu lieu le 22 novembre.

Les points marquants de la semaine du 2 Mars
L’élément clé sera la réunion de la BCE avec certainement des détails sur l’opération de quantitative easing qui débutera en mars (jeudi 5) –
Mario Draghi soulignera certainement l’inflexion à la hausse de l’inflation, qui restera négative, après le -0.6% de janvier (publication lundi) mais aussi de l’activité si les indices PMI/Markit pour février sont cohérents avec les estimations avancées (lundi). Il ne renoncera pas pour autant à sa stratégie
Les ventes de détail de la zone euro pourraient aussi accentuer cette perception d’un changement de tendance (mercredi). Le profil du taux de chômage en janvier pourrait accentuer cette perception (L)
L’autre élément clé sera la publication vendredi du chiffre de l’emploi américain pour février. Le nombre d’emplois créés et l’évolution du taux de salaire seront scrutés pour peut-être faciliter la lecture de la politique monétaire à venir
Vendredi également le PIB détaillé de la zone Euro pour le T4 2014 et l’ensemble de 2014

Une réflexion au sujet de « Anticipations Hebdo du 2 mars 2015 »

Les commentaires sont fermés.