La dynamique dispersée de la zone Euro

Le profil de l’activité des économies de la zone Euro montre des trajectoires bien distinctes.
Il y avait 3 groupes, il y en a maintenant 4.
L’Allemagne, la France et la Belgique ont un niveau d’activité supérieur à celui d’avant crise
La zone Euro et les Pays-Bas progressent mais le niveau de l’activité n’a pas encore retrouvé celui d’avant crise.
L’Espagne et le Portugal dont l’activité retrouve de l’allant. Il y a peu d’ambigüité sur ce point.
Le 4ème groupe est désormais celui de l’Italie dont l’activité continue de se contracter même si c’est à un rythme plus limité.

L’allure des pays de la zone est plutôt mieux orientée en moyenne mais l’absence de rebond en Italie reste un caillou dans la botte européenne.
ze-2014-t4-pib-comp

3 réflexions au sujet de « La dynamique dispersée de la zone Euro »

Les commentaires sont fermés.