Anticipations Hebdo du 8 décembre 2014

Le document complet en version pdf est disponible ici Anticipations Hebdo du 8 décembre 2014

Les attentes de la semaine du 8 au 14 Décembre

  • Deux éléments clés: les ventes de détail aux USA pour le mois de novembre (jeudi) en raison de 3 effets contradictoires: la baisse de 11% des ventes du Black Friday par rapport à l’an dernier, la bonne tenue du marché automobile et la baisse continue des dépenses en essence. Le 2ème point portera sur les chiffres chinois: Inflation (mercredi), commerce extérieur (lundi), investissement et production industrielle (vendredi). => anticipation d’une politique monétaire plus accommodante.
  • Production industrielle en octobre: Allemagne (lundi), France (mercredi), Italie (jeudi) Z€ (vendredi)
  • Prix à la consommation en France, en Allemagne (jeudi) et en Italie (vendredi)
  • Chiffres sur les flux financiers (endettement, richesse) aux USA (jeudi)
  • Créations d’emplois en France (mercredi) et en zone Euro (vendredi) pour le 3ème trimestre
  • Dynamique des flux d’emplois aux USA (mardi) – Indicateurs très regardés par la Fed
  • Présentation de la loi de modernisation économique par Emmanuel Macron (mercredi)

Les points majeurs à retenir en Europe du 1er au 7 Décembre

  • La réunion de la BCE a montré une division plus marquée au sein des membres du Conseil de la BCE. Draghi tarde à convaincre les autres membres de la nécessité d’intervenir pour lutter contre le risque de déflation. (Il y avait ce weekend une interview d’H W Sinn dans le FAZ ou il indique que la définition légale de la stabilité des prix est à 0%. L’alerte soulevée par le BCE n’est donc pas une urgence: HELP et pourquoi pas le plein emploi à 0%; cela n’a pas de sens car il y a toujours des ajustements. Ce débat devient fou)
  • La BCE a révisé à la baisse ses prévisions pour 2014; 2015 et 2016. La croissance serait de 0.8% en 2014, 1% en 2015 et 1.5% en 2016 (0.9%; 1.6% et 1.9% en Septembre). L’inflation attendue est de 0.5%; 0.7% et 1.3% (0.6%; 1.1% et 1.4% en septembre)
  • L’indice PMI/Markit pour l’ensemble de l’économie de la zone Euro s’est replié en novembre sous le seuil de 50. La conjoncture est à nouveau fragile

Les points majeurs à retenir aux USA du 1er au 7 Décembre

  • L’indice ISM global a progressé rapidement en novembre, retrouvant quasiment le niveau très élevé du mois d’août. La mesure est généralement cohérente avec l’évolution du PIB sur 6 mois. Le signal est robuste. Cependant, l’indice PMI/Markit pour les USA est moins optimiste que celui de l’ISM. Cela peut être un signal d’autant que la production industrielle en variation sur 3 mois a une allure plus cohérente avec celle du PMI que de l’ISM
  • Progression rapide de l’emploi en novembre à +321 000. Ce chiffre confirme et accentue le changement de régime observé depuis avril dernier sur le marché du travail. Cependant, l’amélioration de l’emploi, en tendance, n’est pas homogène. Si l’éducation et la santé ou encore les services aux entreprises ont une dynamique forte de l’emploi ce n’est pas le cas de la construction et du secteur manufacturier.
  • Malgré le nombre élevé de créations d’emplois, le taux de salaire ne progresse que de 2.1% dans la tendance observée depuis la mi-2010. La Fed devrait maintenir sa stratégie monétaire

Les points majeurs en Asie et Latam du 1er au 7 Décembre

  • L’indice BRIC du secteur manufacturier a marginalement progressé à 50.7 contre 50.5 en octobre. Le repli de l’indice chinois à 50 a été compensé par l’amélioration des indices indien et russe. Le premier s’est inscrit à 53.3 (51.6 en octobre) alors que le second était en hausse plus réduite à 51.7 contre 50.3 en octobre. En revanche, l’indice brésilien a continué de se replier à 48.7 contre 49.1.
  • L’indice de l’ensemble des pays émergents était stable en novembre à 50.9.
  • Au Brésil la Banque Centrale a remonté son taux de référence de 50bp à 11.75%. Le Brésil est en quasi récession mais avec un taux de référence de 11.75%. La maîtrise de l’inflation (6.6%) est insuffisante. Voilà pourquoi depuis de nombreux mois je suis très prudent sur le Brésil

Le graphe de la semaine – L’indice ISM global américain. Il montre la forte robustesse de l’économie américaine depuis cet été.
USA-2014-novembre-ISMglobal