Anticipations Hebdo du 20 Octobre 2014

Le document complet est sous format pdf ici  Anticipations Hebdo du 20 Octobre 2014

Les attentes de la semaine du 20 au 26 Octobre

  • Les deux éléments clés sont la publication du PIB du 3ème trimestre en Chine (mardi) et au Royaume Uni (vendredi)
  • L’autre facteur important sera l’estimation avancée des enquêtes PMI/Markit en Chine, au Japon, en zone Euro (plus Allemagne et France) et aux USA. Cela donnera une idée plus précise de la dynamique initiale du 4ème trimestre
  • Aux USA il y aura aussi la vente des maisons (mardi (revente) et jeudi (maisons neuves)) et l’indice des prix du mois de septembre (mercredi)
  • Il y aura également les minutes de la réunion de la Banque d’Angleterre et il sera intéressant d’observer leur perception du ralentissement conjoncturel anglais
  • Vendredi publication des chiffres de Pôle Emploi

Les points majeurs à retenir en Europe du 13 au 19 Octobre

  •  Les taux d’inflation continuent de refluer en septembre. Le chiffre pour la zone Euro a été confirmé à +0.3%. En raison de la baisse actuelle des prix du pétrole qui se répercutera assez vite sur le prix de l’essence, les chiffres devraient être proches de 0% rapidement.
  • Dans le détail la majeure partie des pays de la zone ont un taux d’inflation inférieur à 0.5%. ON peut tourner les choses comme on le souhaite, une telle situation est voisine de la déflation. Les chefs d’entreprise n’ont plus de capacité à fixer leurs prix notamment parce que la demande est réduite et trop limitée.
  • Au Royaume Uni, l’emploi continue de progresser et le taux d’emploi est désormais au niveau des points hauts d’avant crise. Il n’empêche que la baisse continue du pouvoir d’achat des salaires suggère que la situation n’est pas aussi robuste.

Les points majeurs à retenir aux USA du 13 au 19 Octobre

  • Les nouvelles ont été plutôt bonnes au cours de la semaine. Le Beige book maintenait un signal positif sur l’économie américaine
  • Dans le détail, la production continue de progresser rapidement selon une tendance qui démarre au début de l’année 2010. Cela traduit un regain pour le secteur industriel mais cela ne se traduit pas en hausse de l’emploi. Il y a de plus en plus dissociation entre la production et l’emploi dans ce secteur
  • Les ventes de détail ont déçus mais le repli de seulement -0.3% en septembre vient après des mois forts et la variation pour le troisième trimestre est de 3.9% en taux annualisé. Ce n’est pas un mauvais chiffre puisqu’il vient après un trimestre de rattrapage au T2 (+9.7%)
  • Le repli de l’indice NAHB (constructeurs de maisons) à 54 (contre 59 en septembre) montre que la dynamique immobilière n’est pas encore assurée malgré de bonnes mises en chantier

Les points majeurs en Asie et Latam du 13 au 19 Octobre

  •  Le commerce extérieur chinois a atteint un record lorsque l’on cumule sur 12 mois l’excédent extérieur. Cela traduit une progression limitée des exportations (+13% sur un an) mais surtout une progression réduite des importations (voisine de 0%).Cela reflète la difficulté du gouvernement à dynamiser la demande interne
  • On constate aussi cette absence de tensions internes via un ralentissement supplémentaire du taux d’inflation chinois. Il s’est inscrit à 2% en septembre dont simplement 1.5% pour les produits non agricoles.
  • La demande est insuffisante et la dynamique des prix trop réduite pour imaginer un retour rapide de la croissance et d’une influence majeure de la Chine.

Le graphe de la semaine Les premières inscriptions au chômage dont le niveau revient sur celui observé en 2000. Les entreprises ne souhaitent pas se séparer de leurs employés. Cela traduit un climat conjoncturel plutôt robuste
USA-2014-octobre-11-initialclaims