Anticipations Hebdo du 13 Octobre 2014

Le document en version pdf est ici Anticipations Hebdo du 13 Octobre 2014

Les attentes de la semaine du 13 au 19 Octobre

  • Premières enquêtes sur la conjoncture en Octobre: le ZEW en Allemagne donnera le ton (mardi) confirmant ou pas la morosité constatée outre-Rhin. Aux USA seront publiées les enquêtes de la Fed de New York, Empire State Survey (mercredi), et le Philly Fed (jeudi)
  • Données sur les ventes de détail (mercredi) et sur la production industrielle (jeudi) en septembre aux USA
  • Aux USA toujours les données sur la construction avec le NAHB (jeudi) et les mises en chantier (vendredi)
  • En Europe, publication des indices de prix définitifs avec la Z€ le jeudi, la France (mardi) et l’Allemagne (mercredi) et l’Italie et l’Espagne (mardi)
  • Commerce extérieur chinois et indice des prix pour Septembre

Les points majeurs à retenir en Europe du 6 au 12 Octobre

  •  Les données macroéconomiques publiées cette semaine ont été moroses.
  • Les indices de production industrielle ne montrent pas de tendance haussière marquée. Les chiffres pour le mois d’aout sont même préoccupants en Allemagne avec un repli rapide de -4.3%. le chiffre français est stable comme au Royaume Uni. La hausse des indices espagnol et italien ne compensent pas les replis antérieurs. De la sorte, l’acquis pour le T3 est négatif pour ces deux pays. Il l’est également et fortement en Allemagne à -1.5% En France il est légèrement positif à +0.6%
  • Le repli des exportations allemandes de -5.8% compense la hausse exceptionnelle de juillet de 4.8% – Ralentissement des commandes à l’industrie notamment de la part des allemands
  • La Banque de France maintient sa prévision de 0.2% de croissance du PIB pour le T3

Les points majeurs à retenir aux USA du 6 au 12 Octobre

  • La réunion du FMI a fait le constat d’une croissance mondiale plus réduite que celle qui était attendue précédemment. En Janvier l’attente pour 2014 était de 3.7%, en octobre elle n’est plus que de 3.3%.
  • Seuls les USA jouent le rôle de locomotive alors que les autres régions du monde sont dans des phases de progression plus limitée de leur activité. C’est le cas de la zone Euro, de la Chine ou encore du Japon.
  • S’il y a des accords sur des problématiques fortes comme l’évasion fiscale (un cadre sera présenté en novembre au G20) ou la stabilité financière, la coordination des politiques conjoncturelles n’est pas assurée ne permettant de créer une dynamique commune.
  • Réduction à nouveau du déficit public américain. Il s’est inscrit à -2.8% du PIB pour l’année fiscale 2013/2014.

Les points majeurs en Asie et Latam du 6 au 12 Octobre

  •  L’enquête Economy Watchers menée au Japon montre une inflexion supplémentaire de l’activité en septembre. Le point important est que la situation des ménages se stabilise à un bas niveau contrairement aux entreprises qui restent plutôt pessimistes. On notera aussi la dégradation anticipée du marché du travail
  • Ralentissement à nouveau de la production industrielle indienne. Toujours pas de rebond et une économie qui stagne au voisinage de 5% alors qu’elle était habituée à 9%. Cela ne favorise pas l’amélioration du niveau de vie des indiens.

Le Graphe de la semaine – La réduction du déficit budgétaire américain par la hausse des recettes en raison du retour de la croissance.
usa-2014-budget