Anticipations Hebdo du 29 Septembre 2014

Le document en version pdf est ici Anticipations Hebdo du 29 Septembre 2014

Les attentes de la semaine du 29 Septembre au 5 Octobre

  • L’élément clé sera l’emploi américain afin de constater les éventuelles tensions sur le marché du travail américain. Des marges existent encore avant d’être au plein emploi, seuil nécessaire avant de déclencher un éventuel mouvement de durcissement de la politique monétaire
  • Le deuxième point sera le chiffre de l’inflation en zone Euro (attendu à 0.3% il est effectivement sorti à 0.3% pour le mois de septembre)
  • Il y aura aussi toute la kyrielle d’enquêtes PMI-ISM pour septembre. L’estimation flash pour la zone Euro n’est pas bonne celle de la Chine est mitigée et celle des USA plutôt robuste à nouveau. En aout on avait constaté l’isolement haussier des Etats-Unis. En sera-t-il de même pour septembre?
  • Le dernier point est l’ensemble des informations relatives à la production et aux dépenses des ménages au Japon au mois d’août

Les points majeurs à retenir en Europe du 22 au 28 Septembre

  • Les enquêtes menées auprès des chefs d’entreprises ont été médiocres en septembre. Les enquêtes IFO en Allemagne, INSEE en France et Istat en Italie montrent une nouvelle dégradation de l’activité.
  • Les estimations avancées des indices PMI pour septembre sont aussi en repli.
  • Le point haut du cycle économique est passé. La croissance globale étant limitée (le commerce mondial n’augmente toujours pas franchement), il sera nécessaire de trouver une solution au sein de la zone Euro pour retrouver une allure de croissance plus robuste.
  • La baisse de l’euro qui s’accélère peut être un ingrédient majeur mais il faudra d’abord trouver les capacités à générer de la croissance par nous-mêmes.
  • Baisse de confiance des consommateurs de la zone Euro. Ce mouvement sera pénalisant car il traduit l’inquiétude et de l’incertitude sur la situation à venir

Les points majeurs à retenir aux USA du 22 au 28 Septembre

  • La révision à la hausse de la croissance du PIB a été significative. Au 2ème trimestre la croissance a finalement été de 4.6% en taux annualisé. C’est fort mais cela succède à un premier trimestre affecté par un aléa climatique marqué. Si l’on compare le premier semestre 2014 au dernier semestre 2013 on observe une croissance de seulement 0.92% en taux annualisé.
  • Néanmoins la révision a reflété une hausse plus forte de l’investissement des entreprises. Cela devrait permettre une progression de la productivité et réduire les tensions sur les prix.
  • Au mois d’aout les commandes de biens d’équipement ont été à nouveau orientées à la hausse. Cela devrait se traduire par un investissement plus robuste à nouveau.
  • L’inflation en aout n’a été que de 1.5%. L’inflation est réduite. La consommation sur les deux premiers mois du troisième trimestre a un acquis de 1.9% en taux annualisé (+2.5% en T2)

Les points majeurs en Asie et Latam du 22 au 28 Septembre

  • Le taux d’inflation s’est inscrit à 3.3% en aout au Japon. C’est élevé et va mordre encore fortement sur le pouvoir d’achat des ménages.
  • L’estimation avancée de l’indice PMI pour le secteur manufacturier au Japon s’est inscrit à 51.7 contre 52.4 en aout. Le ratio des nouvelles commandes sur stocks se dégrade marginalement
  • L’indice PMI en Chine est ressorti en légère progression à 50.5 contre 50.2 en aout. L’économie reste fragile créant des doutes sur sa capacité à spontanément converger vers l’objectif de croissance de 7.5%
  • Le bon point est la hausse des commandes à l’exportation.
  • Pas de tensions sur les prix, l’inflation ne va pas s’accélérer.

Le graphe de la semaine: Le commerce mondial qui reste sur une dynamique modérée
commercemondial-juillet2014