La Fed maintient ses taux pour une période considérable

La Federal Reserve a clairement indiquée qu’elle ne souhaitait pas se lier à un engagement quant au moment où elle changera de stratégie monétaire. C’est à nouveau ce point qu’il faut retenir de cette réunion.
La notion de forward guidance développée il y a un peu plus d’un an et qui liait l’action de la Fed à un objectif de taux de chômage et de niveau d’inflation est de l’histoire ancienne. La forward guidance désormais tient en une phrase: « les taux resteront bas pour une période considérable ». Cette phrase repousse dans le futur le moment d’un relèvement des taux d’intérêt. Selon la Fed ces taux d’intérêt  ne changeront que lorsque les membres du comité de politique monétaire considèreront que les conditions macroéconomiques seront suffisamment robustes. Ce n’est pas le cas pour l’instant. Mais il n’y a derrière aucun élément sur lequel les anticipations pourraient spontanément s’accrocher.
On notera que Yellen dans la conférence de presse n’a pas voulu transformer en temps mesurable cette période considérable (à sa première conférence de presse elle avait indiqué 6 mois, ce qui était finalement très court). Là, à nouveau, elle n’a pas souhaité se lier par un engagement qu’elle considère prématuré. De ce point de vue, d’une conférence de presse à l’autre Janet Yellen ne change pas.
On notera aussi que la Fed constate une situation économique meilleure mais sans risque d’inflation. Le point à souligner ici est la baisse de la cible de long terme concernant la croissance. En Juin, le range était de 2.1% à 2.3%, il est désormais de 2% à 2.3%. Ce n’est pas un changement fort mais cela traduit l’interrogation de la Fed sur la dynamique tendancielle de l’économie et sa capacité à auto-entretenir sa dynamique. Dans cette phase d’interrogation sur la « secular stagnation’ aux USA, ce changement de tendance peut signaler une réflexion nouvelle de la Fed sur ces questions. Cela suggèrerait un taux d’intérêt de long terme probablement un peu plus faible que ce que l’on peut imaginer lorsque l’économie aura retrouvé une allure plus habituelle.
La tendance est toujours à une hausse des taux d’intérêt en 2015. La valeur médiane du taux des fed funds à la fin 2015 est de 1.375%. En Juin la médiane était à 1%. Cela crée une différence. Clairement le moment se rapproche d’une remontée des taux. Je reste sur septembre 2015.
Un communiqué supplémentaire donne les conditions de sortie du Quantitative Easing. Celui ci va s’achever lors de la prochaine réunion les 28 et 29 octobre. Dans le communiqué du jour il est indiqué que la baisse des achats diminue de 10 milliards de dollars comme lors des réunions précédentes.
La réunion de la Fed n’a pas créé de surprise et le statu quo a été maintenu comme indiqué ici