Anticipations Hebdo du 1er Septembre 2014

Le document en version pdf est ici Anticipations Hebdo du 1er Septembre 2014

Les attentes de la semaine du 1er au 7 Septembre

  • La BCE, la Banque d’Angleterre, la Banque de Suède et la Banque du Japon se réunissent cette semaine. La plus importante sera celle de la BCE. En effet après le discours de Draghi à Jackson Hole, il faudra caler le discours de la BCE sur l’orientation évoquée. Cela pourra donner une idée de l’évolution du rapport de force en zone Euro entre la BCE, la commission européenne et les gouvernements. Pas d’annonce attendue, peut-être des précisions sur les opérations liées aux ABS
  • Le deuxième élément majeur sera le chiffre de l’emploi américain vendredi. On sait la Fed très attentive à la dynamique du marché de l’emploi. Le Beige book sera publié mercredi
  • Toutes les enquêtes Markit et ISM. Lundi et mercredi pour les premières, mardi et jeudi pour la seconde en raison du Labor Day américain
  • Détail du PIB de la zone Euro, Commandes à l’industrie allemande, ventes de détail Zone Euro

Les points majeurs à retenir en Europe du 25 au 31 Août

  • Les données d’activité en zone Euro ont été plus fragiles. L’indice IFO a continué son inflexion depuis les plus hauts de février et d’avril. Dans le détail des secteurs, l’impulsion sur le secteur manufacturier est beaucoup plus faible qu’il y a quelques mois et la distribution a une allure plus baissière traduisant une demande interne pas si robuste.
  • En France, l’indice du climat des affaires de l’INSEE s’est à nouveau replié. Le secteur manufacturier, la distribution et la construction ont eu tendance à se contracter alors que les services étaient plutôt stables. La moyenne de l’indice du climat des affaires est bien plus faible durant les mois d’été qu’au printemps ou à l’hiver dernier. A l’époque les chiffres de croissance du PIB étaient nuls, sera-t-il possible de faire pareil ou le troisième trimestre sera-t-il dégradé avec une légère contraction ?
  • L’inflation en zone Euro continue de se réduire à +0.3% en aout. (voir page 4)

Les points majeurs à retenir aux USA du 25 au 31 Août

  • Le taux d’inflation pour le mois de juillet est ressorti à 1.56% pour l’indice basé sur les dépenses des ménages. Cela reste loin de la cible de 2% de la Fed. L’inflation sous-jacente est, elle, à 1.5%. Au regard d’une dynamique modérée des salaires (1.6% pour l’ensemble des salariés du privé, la Fed n’a pas de raisons de presser le pas)
  • La dynamique des revenus s’est essoufflée en juillet avec une hausse de 0.2% seulement. La contribution des revenus salariaux est réduite à 0.1% contre 0.2% au T2 et 0.4% au T1.
  • La progression des dépenses de consommation est 1.3% en taux annualisé sur 3 mois à la fin du mois de juillet. Sur le mois de juillet, les dépenses reculent de -0.2%. les trois composantes se replient (biens durables, non durables et services). L’acquis de consommation pour le T3 est nul à la fin du mois de juillet. Au T2 la croissance des dépenses avait été de 2.45%. Cela peut créer une interrogation sur le chiffre de croissance de l’été.
  • Rebond des enquêtes auprès des ménages.

Les points majeurs en Asie et Latam du 25 au 31 Août

  • Le Japon est en récession. Le choc de la hausse de la TVA au premier avril a été dévastateur. En juillet la consommation continue de se contracter.
  • La situationparaitcompliquée àinverser.
    • La politique monétaire déjà très accommodante peut difficilement l’être davantage,
    • la politique budgétaire très accommodante en 2013 a changé de cap avec la hausse de la TVA, il ne peut pas y avoir de retour en arrière immédiat,
    • les mesures structurelles ne sont pas prises pour permettre à l’économie nippone d’accroître rapidement sa force de travail (nécessaire pour financer la retraite des vieux),
    • les ménages ont perdu beaucoup de pouvoir d’achat avec l’accélération à la hausse de l’inflation.

Le graphe de la semaine: les reprises d’emploi en France qui en juillet sont en dessous de leur niveau de mars 2009 après la tempête Lehman
France-2014-juillet-poleEmploi-reprise