Allemagne – Nette inflexion de l’activité manufacturière

La production industrielle allemande a reculé de façon marquée (-1.4%) au mois de mai et l’acquis pour le 2ème trimestre est négatif à fin mai à-1.1% alors qu’au premier trimestre l’activité industrielle avait augmenté de 0.8% (non annualisé). Le coup d’arrêt est notable.
3 remarques
1 – Lorsque l’on appréhende cet indice sur un plus longue période, on constate qu’il est stable depuis le début de l’année 2011. On voit sur le graphe une réelle divergence avec ce qui se passe outre-Atlantique. Y-aurait-il finalement un problème de compétitivité de l’économie industrielle allemande?
All-USA-2014-Mai-IPI2 – Cet essoufflement de l’activité manufacturière était déjà perceptible dans les enquêtes IFO et Markit. Dans les deux enquêtes l’inflexion s’observe au cours du premier trimestre.
Allemagne-2014-Juin-Manuf-IFO-Markit3 – La dynamique à l’exportation manque de robustesse pour spontanément imaginer que l’activité va rebondir rapidement. Les commandes progressent mais à un rythme de plus en plus lent. Cela ne dopera pas les exportations et limitera considérablement l »effet d’impulsion de celles ci sur l’activité outre-Rhin.
Allemagne-2014-Juin-Export-PMIL’économie allemande est en train de ralentir. Le point haut semble avoir été atteint autour de la fin 2013. L’impulsion sur le reste de l’Europe restera limité au cours des prochains mois. Cela est préoccupant.