Anticipations Hebdo du 30 Juin 2014

Le document complet en version pdf est ici Anticipations Hebdo du 30 Juin 2014

Les attentes de la semaine du 30 Juin au 6 Juillet

  • La BCE sera encore à l’honneur cette semaine (jeudi). Les attentes lors de sa réunion mensuelle ne sont pas majeures mais il sera important d’écouter Mario Draghi dans un environnement où la dynamique cyclique est moins vive (cf IFO et INSEE) et où l’inflation reste et restera durablement réduite.
  • Les enquêtes PMI/Markit et ISM seront le second volet important de cette semaine (mardi et jeudi). Les indices nationaux en France et en Allemagne montrent un essoufflement cyclique alors qu’aux USA l’indice reste fort. On attendra aussi les commandes à l’industrie allemande (vendredi)
  • Inflation en zone euro pour le mois de juin (lundi) et taux de chômage pour le mois de mai (mardi)
  • Emploi américain pour le mois de juin (jeudi car vendredi est chômé aux USA)

Les points majeurs à retenir en Europe du 23 au 29 Juin

  • Les enquêtes de l’IFO en Allemagne et de l’INSEE en France, en juin, montrent une inflexion à la baisse. Les niveaux ne sont pas les mêmes mais les profils sont proches. L’indice allemand est au-dessus de sa moyenne de long terme mais ralentit alors que l’indice français est en dessous de sa moyenne de long terme et ralentit davantage encore. Dans les deux cas le secteur manufacturier est en repli.
  • Ce constat s’observe aussi dans l’estimation avancée de l’enquête PMI/Markit. Le secteur manufacturier ralentit passant de 52.2 à 51.8. L’indice des services est lui aussi en léger retrait à 51.7 contre 51.8 en mai. L’indice global prenant en compte ces deux indices synthétiques est en repli modeste à 51.7 contre 51.9 en mai. Le point haut du cycle est-il déjà passé?
  • Au Royaume Uni les indicateurs industriels (commandes dans l’enquête CBI) repartent nettement à la hausse. On notera aussi que la BoE a mis en place des mesures prudentielles pour améliorer la régulation du marché immobilier.
  • Ralentissement supplémentaire des mises en chantier de logement en France. Le niveau de 312 000 sur 12 mois n’avait pas été atteint depuis 1998. (voir ici)

Les points majeurs à retenir aux USA du 23 au 29 Juin

  • Le point clé a été la révision à la baisse de la croissance du PIB du premier trimestre. Le profil est désormais beaucoup plus heurté
  • La raison principal est une révision à la baisse de la consommation des ménages dont la progression passe de 3% dans les deux premières estimations à 1% désormais.
  • En avril et mai la consommation des ménages s’est contractée en volume et l’acquis pour le deuxième trimestre n’est que de 1.2% à la fin mai contre 1% pour l’ensemble du premier trimestre (taux annuel). Cela reste réduit.
  • Reprise des ventes de maisons en mai. Le niveau reste réduit puis que pour l’ensemble des ventes (nouvelles + reventes) le chiffre est de 5.4 millions contre 5.75 millions en juillet 2013 (taux annuel). Les stocks de maisons à vendre restent bas.
  • L’indice des prix immobilier Case-Shiller est, en avril, 10.8% plus haut qu’en avril 2013. C’est néanmoins la progression la plus réduite depuis mars 2013. Des interrogations toujours sur le secteur immobilier américain.

Les points majeurs en Asie et Latam du 23 au 29 Juin

  • L’ajustement à la hausse de la TVA continue au Japon. Le taux d’inflation a bondi à 3.7% (3.4% en avril). Cela facilite la gestion de la dette publique puisque les taux nominaux à 10 ans sont à 0.5% mais ne règle pas la question de la croissance.
  • Les ménages ont été pénalisé par cette rapide hausse des prix. Leur pouvoir d’achat a reculé encore une fois.
  • Cela s’est dès lors traduit par une réduction supplémentaire des dépenses en mai après la rupture déjà constatée en avril. La dynamique de croissance est médiocre
  • En Chine l’estimation avancée de l’indice PMI/Markit s’est inscrit à la hausse à 50.8.

Graphe de la semaine: L’inflexion sur le cycle économique s’observe en Allemagne et en France
France-All-2014-juin-insee-ifo