Anticipations Hebdo du 9 Juin 2014

Le document en version pdf est ici Anticipations Hebdo du 9 Juin 2014

Les attentes de la semaine du 9 au 15 Juin

  • L’élément clé sera l’indicateur de ventes de détail aux USA. Il donnera le ton sur la fermeté de la demande intérieure américaine (jeudi)
  • L’autre facteur à regarder sera l’ensemble des données chinoises (Investissement, production industrielle, ventes de détail) afin de mieux mesurer la position chinoise dans le cycle des affaires (vendredi)
  • Indicateurs de production industrielle en France, en Italie, au Royaume Uni et en zone Euro pour le mois d’avril.
  • Publication du chiffre définitif de l’emploi au premier trimestre (vendredi)
  • Indices d’inflation en France et en Allemagne notamment.
  • Début de la Coupe du Monde de Football le 12 juin.

Les points majeurs à retenir en Europe du 2 au 8 Juin

  • La réunion de la BCE était l’élément clé de la semaine. Elle a réduit ses taux d’intérêt et accrue la liquidité du marché monétaire pour le rendre plus stable et moins volatil. Elle a aussi mis en place un apport de liquidité au système bancaire sur 4 ans avec comme contrepartie des crédits faits aux agents non financiers de la zone Euro et hors crédits hypothécaires.
  • Le but est de soutenir le crédit et contribuer ainsi à la remise à flots de la demande interne de la zone Euro.
  • Mon analyse est que cela ne sera pas suffisant s’il n’y a pas à côté des réformes en profondeur pour dynamiser l’économie.
  • La lutte contre la déflation passe par une dépréciation de l’euro. Cependant en raison du surplus extérieur considérable de la zone Euro et parce que Draghi a indiqué que les taux étaient au plus bas, il est probable que la dépréciation sera au mieux limitée et finalement avec un impact réduit sur le risque de déflation. Celle-ci est avant tout une affaire commune

Les points majeurs à retenir aux USA du 2 au 8 Juin

  • L’indice ISM global est ressorti en forte hausse au mois de mai. Les enquêtes sectorielles sont ressorties à des niveaux très élevés.
  • La dynamique de croissance apparait robuste outre-Atlantique avec une dynamique de flux de commandes toujours fort
  • Le nombre d’emplois créés a été de 217 000 après 282 000 en avril. Depuis le début de l’année, ce sont 214 000 emplois qui sont ajoutés chaque mois. Sur les 5 premiers mois de l’année c’est la meilleure performance depuis 2006.
  • La bonne nouvelle est la stabilisation du taux d’activité (participation rate). Les américains sont peut-être prêts à revenir sur le marché du travail. A court terme, cela se traduit par une stabilisation du taux de chômage à 6.3%
  • Le taux de salaire augmente de 2.4%. Ce n’est pas franchement inflationniste surtout si le taux de chômage se stabilise du fait de la hausse du taux d’activité.

Les points majeurs en Asie et Latam du 2 au 8 Juin

  • Début de la Coupe du Monde de football au Brésil le 12 juin. La situation sociale va être tendue.
  • Le PIB du Japon a été révisé à la hausse de 0.8 pt à 6.7% en taux annualisé. La contribution de la consommation passe de 5.1% à 5.5% et celle de l’investissement de 2.5% à 4%. L’acquis de croissance pour 2014 à la fin du T1 est de 2.1%
  • Le commerce extérieur chinois est ressorti fortement excédentaire en mai à 35.9Mds de dollars. Certes les exportations progressent, le vrai souci est le repli des importations traduisant une dynamique interne assez limitée. C’est ce point qui est atypique à ce stade du cycle. Voir mon blog ici http://bit.ly/Comex-Chine
  • Les indicateurs d’enquêtes en Asie restent moroses même si les indicateurs chinois tendent à se stabiliser au voisinage du seuil de 50 dans l’enquête Markit et dans l’enquête officielle.

Le graphique de la semaine: le risque de déflation en zone Euro trouve aussi sa source sur des questions internes. La baisse du prix des matières premières a été un facteur majeur de repli de l’inflation. Ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui C’est pour cela que la situation présente est préoccupante.
ZE-2014-mai-Inf-sur-5-mois