La conjoncture française plate comme le dos de la main

J’aime bien ce graphe publié par l’INSEE car il traduit bien la dynamique de l’économie française.
Après une longue période durant laquelle l’activité se contractait ou progressait à un rythme nettement plus faible que sa moyenne de long terme, il y a eu une accélération de septembre 2014 à septembre 2015. C’est la période du « ça va mieux ». L’indice repasse alors au-dessus de sa moyenne de long terme. Lire la suite

Les banques centrales ne sont pas optimistes – Ma chronique macroéconomique

4 éléments à retenir de la conjoncture

Point #1La Fed est prête à remonter son taux de référence en décembre
Lors de sa réunion du 20/21 septembre la banque centrale américaine a indiqué 3 points
1 – Le maintien des taux d’intérêt dans l’intervalle [0.25; 0.50%] car il n’y avait pas d’urgence au regard des données macroéconomiques
2 – La Fed est néanmoins préoccupée par l’évolution à long terme de l’économie américaine. Elle a de nouveau abaissé la valeur d’équilibre de long terme de son taux d’intérêt de référence (taux des fed funds) à 2.9%. Cela traduit l’idée d’une dynamique de l’économie américaine qui se rapproche d’une forme de stagnation séculaire dont la caractéristique est un taux de croissance limitée de l’activité et un taux d’inflation réduit. Ceci se traduit par un taux d’intérêt d’équilibre plus faible que par le passé. Lire la suite

La Fed prête à relever son taux en décembre

La Fed continue de penser que son taux d’équilibre de long terme s’ajuste encore à la baisse. Cela traduit une perception plutôt pessimiste de l’évolution tendancielle de l’économie américaine même si elle n’envisage pas de récession.
A court terme, elle pense néanmoins pouvoir remonter son taux de référence sans créer de dommage à l’économie. La Fed souhaite retrouver des marges de manœuvre dans la gestion de sa stratégie monétaire et c’est pour cela qu’elle remontera son taux en décembre de 25 bp (J’avais expliqué cela ici ) Mais cela ne préjuge en rien de ce qui sera fait en 2017.

Le message de la Fed est plutôt pessimiste à long terme puisque la valeur de long terme du taux des fed funds a encore été abaissée. Le taux de 2.9% est attendu dans le long terme contre 3% en juin dernier. La Fed croit de moins en moins que, dans les conditions actuelles, le scénario macroéconomique rebondira pour retrouver l’allure d’avant 2007. Elle s’inscrit dans un cadre de stagnation séculaire une croissance lente et une inflation réduite dans le long terme. La croissance nominale plafonne à 4% si l’on suit les prévisions de la Fed à l’horizon 2019. Avant 2007 elle évoluait entre 4 et 6%. C’est en raison de cette cassure dans l’allure du PIB nominal que le taux des fed funds est anticipé comme restant bas dans la durée. Lire la suite

Dynamique réduite avant les banques centrales – Ma chronique macroéconomique

5 points à retenir dans la conjoncture de la semaine du 12 septembre et 3 points à venir durant la semaine du 19 septembre

Point #1 L’activité manufacturière est plutôt en phase de ralentissement
Au sein des pays industrialisés, la progression quasi nulle des échanges mondiaux pèsent terriblement sur le profil des indices de production manufacturière. En conséquence et aussi parce que la dynamique de la demande interne est modeste au sein de ces pays, l’impulsion dans les échanges ne viendra pas des pays industrialisés.
Lire la suite